Nous sommes maintenant à votre disposition de 8h30 à 17h00. N’hésitez pas à nous appeler.

TERMES ET CONDITIONS DE VENTE ET DE LIVRAISON DE MOUNT EVEREST TEA COMPANY GMBH

.

1. Portée des présentes conditions

.

a) Les livraisons, services et offres du vendeur s’adressent exclusivement aux entrepreneurs au sens de l’article 14 du BGB (code civil allemand) et sont effectués exclusivement sur la base des présentes conditions de vente et de livraison. Elles s’appliquent à toutes les conclusions de contrats entre les parties et s’étendent aux offres, conseils et autres services contractuels.

.

b) Les dérogations aux présentes conditions de vente et de livraison ne sont effectives que si le vendeur les confirme par écrit. Les conditions générales de l’acheteur ne sont pas valables et sont rejetées par la présente. Les conditions de vente et de livraison du vendeur s’appliquent également si le vendeur accepte sans réserve la prestation de l’acheteur en sachant que les conditions de l’acheteur sont contraires ou divergentes des présentes conditions de vente et de livraison. Ni le défaut d’opposition, ni le paiement ou l’acceptation des marchandises ne constituent une reconnaissance des conditions de tiers.

.

style= »padding-left : 40px ; »>c) S’il existe un accord-cadre entre l’acheteur et le vendeur, les présentes conditions de vente et de livraison s’appliquent à l’accord-cadre ainsi qu’aux contrats d’achat individuels.

.

d) En passant sa commande, l’Acheteur déclare de manière contraignante qu’il est un entrepreneur au sens de l’article 14 du BGB (code civil allemand). Les commandes de consommateurs au sens de l’article 13 du BGB ne sont pas acceptées et exécutées.

.

2 Conclusion du contrat, modifications du contrat et forme écrite

.

a) Toutes les offres du vendeur sont sujettes à modification et non contraignantes jusqu’à la conclusion du contrat et sont soumises à une vente préalable, sauf accord exprès contraire.

.

b) Le contrat est conclu si le vendeur confirme par écrit la commande de l’acheteur ou l’exécute dans les 2 semaines suivant sa réception. Sauf confirmation écrite contraire du vendeur, la facture du vendeur est considérée comme une confirmation de la commande, sauf si la livraison elle-même a déjà été exécutée.

.

c) Dans le cas de commandes écrites, le Vendeur se laisse guider par le numéro de l’article et non par la description. Si l’acheteur est un commerçant, seule la confirmation écrite du vendeur fait foi pour le contenu des commandes et des accords, sauf si l’acheteur s’y oppose immédiatement par écrit. Cela s’applique en particulier aux commandes et aux accords passés oralement ou par téléphone. Dans tous les cas, une notification au vendeur ne sera plus immédiate si elle n’est pas reçue par le vendeur dans les sept jours suivant la réception par l’acheteur de la confirmation écrite du vendeur.

.

d) Toute modification ou ajout au contrat, à l’exception d’une modification des conditions de vente et de livraison pour l’avenir après notification à l’acheteur conformément à la clause 1, nécessite la confirmation écrite du vendeur pour être effective. Cela s’applique également à tout écart par rapport aux exigences contractuelles en matière de formulaire écrit.

3. livraison et délais de livraison

.

a) Sauf accord exprès écrit entre les parties, les marchandises seront expédiées EXW (ex works, Incoterms 2010) depuis l’entrepôt d’Elmshorn.

.

style= »padding-left : 40px ; »>b) Une autolivraison correcte et ponctuelle est réservée si l’acheteur est un commerçant.

.

c) En l’absence d’instructions particulières de l’acheteur, le choix de l’itinéraire de transport sera effectué par le vendeur à sa meilleure discrétion sans responsabilité pour le transport le moins cher et/ou le plus sûr.

c) Le choix de l’itinéraire de transport sera effectué par le vendeur à sa meilleure discrétion sans responsabilité pour le transport le moins cher et/ou le plus sûr.

d) Tous les accords et promesses de dates de livraison ou de délais doivent être écrits pour être effectifs. Une condition préalable au respect des délais de livraison convenus est l’exécution en temps voulu des obligations contractuelles assumées par l’acheteur, en particulier l’exécution pour le paiement convenu et, le cas échéant, la fourniture des garanties convenues.

.

e) En cas de retard de livraison, l’acheteur ne pourra faire valoir des droits à des dommages et intérêts que si un délai de grâce raisonnable pour la livraison qu’il a accordé par écrit après la survenance du retard a expiré sans résultat et que le retard de livraison est imputable au vendeur.

f) Les marchandises notifiées comme prêtes à être expédiées doivent être rappelées immédiatement lorsque la date de livraison est atteinte. Si l’expédition est retardée en raison de circonstances dont l’Acheteur est responsable, l’Acheteur sera en défaut à partir de la date de notification de la disponibilité de l’expédition.

4. Force majeure

.

En cas de « force majeure », c’est-à-dire de difficultés imprévues dues à des pénuries naturelles de matières premières, de restrictions et d’arrêts d’exploitation, ainsi que de perturbations imprévisibles de la production chez le vendeur ou ses fournisseurs, d’inondations, de tempêtes et d’intempéries, d’ordres et/ou de contrôles gouvernementaux et officiels, d’entraves totales ou partielles à la croissance de la récolte, et d’autres événements dont le vendeur n’est pas responsable, le vendeur a le droit de reporter en conséquence la date de livraison annoncée ou convenue. Le vendeur est tenu d’informer immédiatement l’acheteur de ces circonstances dès que le vendeur en a connaissance. Si le retard d’exécution dû à la  » force majeure  » est déraisonnable pour une partie, celle-ci est en droit de se retirer du contrat.

.

5. assurance transport

.

L’acheteur est libre de souscrire une assurance transport supplémentaire. Dans ce cas, le vendeur facturera un supplément de 1 % du prix d’achat net de tous les articles au titre du coût de l’assurance. Si aucune assurance de transport n’est souhaitée, le vendeur livre exclusivement aux risques et périls de l’acheteur (il n’y a aucune réclamation en cas de dommage de transport). Les frais de péage actuels seront indiqués séparément par le vendeur.

.

6. ruptures

.

En principe, le vendeur livre par unités de conditionnement entières. Le vendeur livre des demi-unités d’emballage avec un supplément de prix de 20%. Cela s’applique uniquement à la gamme d’accessoires. Le vendeur se réserve le droit d’apporter des modifications aux unités d’emballage.

7. premiers accouchements

.

Les premières livraisons ne seront effectuées que contre paiement à la livraison ou par prépaiement.

8. Prix, coûts et valeur minimale de la commande

.

a) Le prix s’entend EXW (ex works, Incoterms 2010) à partir du siège social du vendeur ou directement à partir de l’entrepôt de livraison à Elmshorn ou du siège social du fournisseur en amont et plus toute taxe sur la valeur ajoutée applicable, sauf accord écrit contraire dans des cas individuels. Ne sont pas inclus dans le prix les frais de port ou les frais de péage ainsi que d’autres prélèvements et frais de tiers gouvernementaux ou privés. Il en va de même pour les frais de transport, sauf convention contraire expresse. Les frais d’assurance ne sont inclus dans le prix indiqué que si une assurance transport est souscrite conformément à la clause 5. Les coûts correspondants seront facturés séparément.

>

b) En Allemagne, la valeur minimale de la commande est de 150 €. Si la valeur nette de la commande est supérieure à € 250,-, le Vendeur doit livrer franco entrepôt Elmshorn. La valeur minimale de la commande pour les pays étrangers est de 500 €. Les suppléments pour petites quantités et les tarifs forfaitaires susmentionnés peuvent être modifiés par le vendeur, y compris augmentés, si ses propres coûts de traitement des petites quantités ou ses propres coûts de transport et d’emballage augmentent. Toutefois, ceci ne s’applique pas rétroactivement aux contrats de livraison déjà conclus. Sauf accord contraire, le vendeur s’en tient aux prix qu’il a proposés pendant 30 jours à compter de la date de l’offre. Toute augmentation de prix survenant après la conclusion du contrat en raison de mesures officielles, causée par des taxes, droits de douane, fret, taux de change ou autres prélèvements ou augmentations de toute nature, sera toujours à la charge de l’acheteur.

.

c) En cas de vente sur appel, le Vendeur est lié par le prix confirmé pendant une période de trois mois à compter de la date de confirmation de la commande. Si les marchandises sont rappelées après ce délai, le vendeur est en droit de facturer les prix applicables au moment du rappel.

.

9. reprise des emballages

.

a) Dans la mesure où le vendeur est tenu, en vertu du décret sur les emballages, de reprendre gratuitement les emballages de transport, de service ou de vente, le lieu de reprise est le siège du vendeur.

.

b) Les emballages ne peuvent être retournés que pendant les heures d’ouverture du vendeur. Les quantités plus importantes doivent être annoncées à l’avance. L’emballage retourné doit être propre et exempt de tout corps étranger. Dans le cas contraire, le vendeur a droit à une compensation pour les coûts supplémentaires encourus lors de l’élimination.

.

10. rétention du titre

.

a) Le vendeur conserve la propriété des produits livrés jusqu’au paiement intégral de toutes les créances découlant de la relation commerciale avec l’acheteur.

b) Le traitement ou la transformation des marchandises sous réserve de propriété par l’acheteur est toujours effectué pour le compte du vendeur, sans qu’il en résulte d’obligations pour ce dernier. Le vendeur a droit à la propriété des articles neufs dans leur état de traitement ou de transformation respectif. Si la marchandise réservée du vendeur est transformée, traitée, mélangée, mixée ou combinée avec d’autres produits ne lui appartenant pas, il a droit à la copropriété du nouvel objet dans le rapport entre le prix de la facture de la marchandise réservée et le prix de la facture des autres produits.

c) L’acheteur peut vendre les biens faisant l’objet d’une réserve de propriété, qui sont la propriété exclusive ou conjointe du vendeur, dans le cours normal des affaires ; l’acheteur n’est pas autorisé à mettre en gage, à céder en garantie ou à céder à titre de sûreté les biens. L’acheteur cède au vendeur, ici et maintenant, toutes les créances auxquelles il a droit du fait de la revente de la marchandise sous réserve de propriété ou des produits créés par transformation, traitement, mélange, mixage ou combinaison. Cela s’applique également si les produits sont vendus avec d’autres produits n’appartenant pas au vendeur à un prix total. Si un tiers a acquis des droits de propriété ou de copropriété sur les produits sur la base de dispositions légales à la suite d’un traitement, d’une manipulation, d’un mélange, d’une combinaison ou d’un assemblage, l’acheteur cède également au vendeur, ici et maintenant et par avance, les créances qui lui reviennent à l’encontre du tiers. Les cessions au sens du présent paragraphe ne sont toujours effectuées qu’à hauteur du prix de la facture de la marchandise réservée. L’acheteur est autorisé à recouvrer les créances cédées jusqu’à leur révocation, qui est possible à tout moment.

Le vendeur accepte par la présente les cessions de l’acheteur prévues par la présente clause.

Les cessions de l’acheteur sont effectuées par le vendeur.

d) Le vendeur s’engage à libérer les garanties auxquelles il a droit conformément aux dispositions ci-dessus, à sa discrétion, à la demande de l’acheteur, dans la mesure où leur valeur dépasse de plus de 10% les créances à garantir.

e) Si l’efficacité de la réserve de propriété nécessite la coopération de l’Acheteur, par exemple dans le cas d’enregistrements requis par la loi du pays de l’Acheteur, l’Acheteur doit effectuer ces actions.

style= »padding-left : 40px ; »>f) Si l’acheteur est en retard de paiement, le vendeur peut lui interdire de disposer de la marchandise sous réserve de propriété en totalité ou, à son choix, également en partie, par exemple uniquement la vente ou la transformation ultérieure, etc.

.

g) Si les conditions objectives de l’obligation de déposer une demande d’insolvabilité existent dans le cas de l’acheteur, celui-ci doit – sans qu’une demande correspondante soit nécessaire – s’abstenir de toute disposition de la marchandise réservée, quelle qu’elle soit. L’acheteur est tenu d’informer immédiatement le vendeur du stock de marchandises sous réserve de propriété. Dans ce cas, le vendeur est également en droit de résilier le contrat et d’exiger la restitution de la marchandise sous réserve. Si la marchandise réservée a été transformée, traitée, mélangée, mixée ou combinée avec d’autres produits, le vendeur est en droit d’exiger qu’elle soit remise à un mandataire ; l’acheteur est tenu d’informer tous les copropriétaires de la marchandise réservée en indiquant leur raison sociale ou leur nom, leur adresse et leur part de copropriété. Il en va de même, mutatis mutandis, pour les créances cédées au vendeur en vertu des paragraphes précédents ; en outre, l’acheteur doit, sans y être invité, fournir à l’acheteur des copies des noms et adresses de tous les débiteurs ainsi que des documents attestant des créances à leur encontre.

.

11. Caractéristiques du produit

.

a) Le Vendeur doit livrer les produits dans une qualité qui, selon les directives de classement du Vendeur, correspond à celle d’un premier choix. Les exigences commerciales habituelles peuvent être imposées à ces biens en ce qui concerne la propreté et la beauté de la surface.

.

b) En raison des différents matériaux et procédés de fabrication, des différences de couleur peuvent souvent apparaître dans une série en fonction des conditions d’éclairage. Les écarts de dimensions, de contenu, de poids, de teintes et de finitions de surface liés à la fabrication qui se situent dans les limites de la tolérance habituelle ne constituent pas des défauts. Des écarts de couleur entre les illustrations de la brochure/du catalogue et le produit peuvent se produire en raison de la technologie d’impression.

.

style= »padding-left : 40px ; »>c) Les agents de nettoyage acides et/ou corrosifs peuvent causer des dommages s’ils sont utilisés de manière inappropriée.

style= »padding-left : 40px ; »>d) Le vendeur se réserve le droit d’apporter des modifications insignifiantes aux dessins, aux couleurs et aux formes.

.

style= »padding-left : 40px ; »>e) Les marchandises de catégorie II. ou de catégorie minimale ne répondent pas aux directives de classement du vendeur et ne satisfont pas aux exigences habituelles en matière de conception et de qualité.

.

style= »padding-left : 40px ; »>f) Les signes typiques d’usure (par exemple l’abrasion du métal ou l’abrasion causée par des agents abrasifs) ou la diminution des propriétés de surface sont inévitables selon l’état de la technique et ne constituent pas un défaut.

.

12. Défauts et garantie

.

a) L’acheteur doit contrôler à ses frais la marchandise immédiatement après la livraison et signaler par écrit au vendeur les défauts reconnaissables ainsi que les livraisons erronées ou les quantités insuffisantes sans délai, au plus tard après un délai de forclusion de sept jours. Les vices cachés doivent être signalés par écrit au vendeur immédiatement après leur découverte. Dans le cas contraire, les marchandises sont réputées avoir été approuvées.

.

b) Un excès ou un manque de livraison habituel ne constitue pas un défaut. Les écarts allant jusqu’à 5 % sont réputés être habituels dans le commerce.

b)

c) La période de garantie est de 1 an à compter de la livraison. Les délais de prescription en cas de recours à la livraison selon les §§ 478, 479 BGB ne sont pas affectés par cette disposition. Les droits à des dommages-intérêts pour vices de fabrication et les droits à des remboursements de frais pour cause de négligence grave, d’intention ou de violation d’obligations contractuelles essentielles (voir à ce sujet les dispositions du chapitre 13 « Responsabilité ») ne sont pas limités par cette disposition. Les demandes de dommages et intérêts pour atteinte à la vie, à l’intégrité physique ou à la santé ou en vertu de la loi sur la responsabilité du fait des produits ne sont pas non plus affectées par cette mesure.

.

d) Les déclarations par lesquelles l’acheteur fait valoir ses droits à la garantie (demande d’exécution ultérieure, déclarations de rétractation, demande de réduction du prix d’achat et/ou de dommages et intérêts) doivent être formulées par écrit pour être efficaces.

13 Responsabilité

a) Les droits à des dommages et intérêts de toute nature à l’encontre du vendeur et de ses représentants légaux et auxiliaires d’exécution sont exclus, sauf s’il y a intention ou négligence grave ou violation d’une obligation contractuelle essentielle. Une obligation contractuelle essentielle dans ce sens signifie toute obligation dont l’exécution rend possible la bonne exécution du contrat en premier lieu et dont le respect peut être régulièrement invoqué par l’acheteur.

.

style= »padding-left : 40px ; »>b) A moins qu’il n’y ait une intention, la responsabilité est limitée au dommage typiquement prévisible.

style= »padding-left : 40px ; »>c) Les limitations et exclusions de responsabilité ci-dessus ne s’appliquent pas à la responsabilité en vertu de la loi sur la responsabilité du fait des produits ou en cas d’atteinte à la vie, au corps ou à la santé.

.

style= »padding-left : 40px ; »>d) Il est renoncé aux droits au remboursement des frais du mandant conformément à l’article 284 du code civil allemand (BGB) dans la mesure où un droit à la réparation du dommage au lieu de la prestation est exclu conformément aux dispositions ci-dessus.

.

14. paiement

.

a) Sauf si un autre délai de paiement est expressément convenu dans le contrat, le paiement doit être effectué au plus tard 10 jours après la date de facturation. Après l’expiration de ce délai, l’acheteur est en défaut. L’intérêt de retard est de 9 points au-dessus du taux d’intérêt de base. Le vendeur se réserve le droit de prouver et de réclamer des dommages plus élevés causés par le défaut. Les frais de rappel et de recouvrement ainsi que tous les autres frais sont à la charge de l’acheteur.

b) L’acheteur n’a droit à des droits de compensation et de rétention que si et dans la mesure où ses contre-prétentions sont soit dans un rapport de réciprocité (§ 320 BGB) avec les créances revendiquées par le vendeur, soit ont été légalement établies, sont incontestées ou ont été reconnues par le vendeur. En outre, l’Acheteur ne pourra exercer un droit de rétention que dans la mesure où sa demande reconventionnelle est fondée sur la même relation contractuelle.

.

c) Si, après la conclusion du contrat, il apparaît que la demande de paiement du vendeur est compromise par l’absence de capacité de paiement de l’acheteur, toutes les créances en cours deviennent immédiatement exigibles ; les objections et les défenses de l’acheteur qui ne consistent pas dans le fait qu’une date de paiement ultérieure a été convenue ne sont pas limitées de ce fait.

d) Dans le cas où le vendeur est tenu de s’exécuter à l’avance, il peut refuser l’exécution qui lui incombe s’il apparaît après la conclusion du contrat que son droit à la contre-prestation est compromis par l’incapacité de l’acheteur à s’exécuter. Le droit de refuser l’exécution cesse de s’appliquer si la contre-prestation est exécutée ou si une garantie est fournie. Le vendeur peut fixer un délai raisonnable dans lequel l’acheteur doit, à sa discrétion, soit effectuer la contre-prestation, soit fournir une garantie pour la contre-prestation. Après l’expiration infructueuse du délai, le vendeur peut se retirer du contrat.

15 Lieu d’exécution, lieu de juridiction, droit applicable

.

a) Le lieu d’exécution pour tous les litiges découlant de la relation commerciale est Elmshorn. Si l’acheteur est un commerçant, une personne morale de droit public ou un fonds spécial de droit public, le lieu de juridiction supplémentaire pour tous les litiges découlant du présent contrat est Hambourg. La partie demanderesse a le droit d’invoquer le tribunal d’arbitrage de la Chambre de commerce de Hambourg comme alternative. Si tel est le cas, le tribunal d’arbitrage est seul compétent. Le lieu de l’arbitrage est Hambourg, la langue de la procédure est l’allemand.

.

b) Le droit de la République fédérale d’Allemagne est applicable. Les dispositions de la convention des Nations unies sur les contrats de vente internationale de marchandises ne sont pas applicables.

16.

16. protection des données

.

Le vendeur est autorisé à traiter et à stocker les données relatives à l’acheteur reçues dans le cadre de la relation commerciale – même si ces données proviennent de tiers – au sens de la loi fédérale allemande sur la protection des données (BDSG) et à faire traiter et stocker ces données par des tiers mandatés par le vendeur.

Start typing and press Enter to search